Le pola : un exercice classique qui demande de la précision

Qu’est ce qu’un pola? Quand sont-ils demandés ? Comment en faire ? Mes astuces, recommandations de photographes et de la prévention pour éviter les arnaques, c’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article.

◊◊◊

Qu’est ce qu’un pola ?

Lorsqu’on vous dit Polaroïd, vous pensez surement à un boitier rétro instantané qui développe automatiquement une photo dans un cadre blanc. Mais dans le milieu, ce terme n’a pas tout à fait la même définition.

Un polas, appelé aussi digital en anglais, est une photo prise sans artifice et sans retouche. Elle permet de juger de la photogénie et de montrer le charisme et la silhouette du mannequin à un instant T.

En général les images sont cadrées en portrait, plan américain et en plein pied de face, de ¾, de profils, de dos. Ils sont demandés en moyenne et haute définition (min 1Mo) pour permettre de zoomer sur les détails du corps ou de la peau si besoin.

Aujourd’hui avec la crise sanitaire, peu de castings sont organisés en présentiel. Les polas sont devenus indispensables. Voici les différents types d’images que votre agence peut vous demander :

  • les polas habillés : avec de l’attitude pour la mode et du sourire pour le commercial
  • les polas lingerie pour la lingerie ou le détail corps
  • les polas portraits : pour la beauté avec des cheveux de préférence attachés et détachés
  • les polas détail : mains, pieds, jambes, bouche

Les polas en agence

Lors d’un premier rendez-vous en agence, le bookeur* emmène souvent le candidat dans le studio ou devant un mur blanc pour faire des polas. C’est un moment important durant lequel le mannequin doit poser et envoyer un maximum d’intensité. Son attitude, son regard et sa photogénie feront la différence ou non, pour intégrer l’agence.

Si il signe, il devra venir en faire ou en envoyer régulièrement à l’agence. Notamment s’il modifie son apparence physique : nouvelle coupe ou couleur de cheveux, blanchiment des dents, silhouette affinée ou affutée et éventuellement chirurgie esthétique.

Ces images permettent aux bookeurs d’organiser des tests* pour construire ou mettre à jour le book du mannequin. Elles servent également de base pousser un profil vers de nouveaux clients ou d’anciens clients qui ne l’avaient pas retenu.

Si un profil blond fonce ses cheveux, il ne pourra plus être proposé sur les castings cherchant des cheveux clairs. Mais peut s’ouvrir à de nouveaux marchés réservés aux châtains ou aux bruns. Ce changement peut aussi interpeller de nouveaux clients ou directeurs de casting qui ne l’avaient pas repéré jusque là.

L’importance des polas en casting

Les polas réalisés en agence sont souvent utilisés par les bookeurs pour les directs booking*. Petite explication : lorsqu’un bookeur reçoit un casting, il envoie les books des profils qui correspondent. Si le client hésite entre deux mannequins, il peut demander à voir leurs polas pour les départager.

De même si un profil présente un book avec des images de qualités inégales, les polas joueront un rôle qui peut être décisif. Autant ne pas négliger l’exercice lorsque vous passez à l’agence et être réactif lorsque votre bookeur vous en demande.

Des polas peuvent également être pris avec un smartphone ou une tablette par les clients. En général le client regarde le book puis demande au mannequin de faire quelques clichés. La première image est souvent faite avec le composite, pour faire le lien entre le mannequin et son book. Puis en fonction des castings, les poses peuvent être simples ou plus spécifiques.

Dans le cas des casting pub, un brief est souvent envoyé en complément du casting avec un dress code à respecter et l’attitude recherchée par le client. Lors du casting, il faut jouer la comédie.

Les « polas vidéo »

Ces « polas » sont tournés lors des castings pour des publicités web ou télé. Ils sont réalisés sous forme d’essais, souvent précédés d’une courte présentation comprenant: le nom de l’agence, le nom/prénom, l’âge, la taille et parfois la confection et l’expérience. Ensuite il suffit de suivre les instruction du casteur : profils, dos, trois quart, montrer ses mains, ses pieds, la longueur des cheveux, … et de réaliser diverses actions en fonction du brief.

Voici un petit florilège des actions qui m’ont été demandées en casting : m’extasier devant de la pâtisserie, changer une couche, passer l’aspirateur, avoir peur de mon reflet, faire ma belle en longeant une piscine, prendre une douche et me masser les cuisses, essayer des collants, exprimer ma joie intense devant un cadeau de dingue, danser le waka waka en sous vêtements, rejoindre un arrêt de bus sans parapluie sous la tempête …

Le tout en général en studio et sans accessoire. Autant vous dire que ce type de casting demande une bonne dose d’imagination et de folie. D’autant que les essais sont souvent enregistrés en une prise. L’avantage des castings confinés, c’est de pouvoir en faire sois même plusieurs pour choisir la meilleure vidéo à envoyer.

Mais les polas vidéo peuvent aussi être réalisés en agence pour présenter un profil aux clients internationaux ou aux agences étrangères.

Mes 10 tips pour réussir des polas

  • Cherchez sur google les polas des tops ou des grosses agences, allez sur le site des agences et inspirez vous
  • Une tenue simple et sobre type débardeur/jean ou legging suffit, le but est de montrer votre silhouette et votre attitude.
  • Les talons sont un plus pour galber la silhouette
  • Pour la lingerie, privilégiez un ensemble uni non transparent ou encore mieux, un maillot de bain qui vous met en valeur avec des bretelles fines si possible. Pour les hommes, évitez les boxers à motifs
  • Hydratez vous le corps
  • Privilégiez un make up naturel sauf en cas de demande spécifique (teint, mascara)
  • Faites vos polas si possible en lumière naturelle, sur un fond neutre et en intérieur
  • Utilisez votre smartphone ou un appareil photo si vous savez vous en servir
  • Si vous êtes seul, utilisez votre retardateur et calez votre appareil dans un support ou avec de la pâte à fixe sur une surface si vous n’avez pas de pied
  • Pour les profils collez votre langue à votre palet pour dessiner votre cou et regardez légèrement vers l’objectif pour limiter le blanc de votre oeil

Voici un florilège d’exemples que vous pouvez trouver facilement sur le web :

En bonus, voici un tuto de Steven Herteleer, photographe que j’avais rencontré sur un job pour L’Oréal, réalisé en partenariat avec M’ask Models.

Mes recommandations de photographes

Pour avoir de bons polas réalisés par des professionnels, il est possible de demander discrètement aux photographes sur les booking* ou sur les tests*. C’est l’idéal lorsque la mise en beauté de l’équipe coiffure et maquillage est naturelle.

Attention tout de même à ne pas être maladroit si ce n’est pas le moment ou si l’équipe annonce qu’il n’y a pas le temps pour ça.

Il est également possible de faire appel à des photographes professionnels que vous connaissez en collab* ou pour des tarifs allant de 30€ à 300€ pour les packages polas lingerie, prêt à porter, détail et vidéo.

Voici 5 recommandations pour des polas professionnels :

  • hors confinement, passez voir Elsa Georgelin, directrice de casting chez Felix The Cast qui organise régulièrement des sessions polas sur Facebook – les séances sont rapides et efficaces
  • Sarah Ford, photographe à qui je demande régulièrement
  • Laurie Tedone, fort de son expérience de mannequin, est de bon conseils pour les attitudes
  • Louise Betaille, photographe avec qui j’ai échangé voici le lien de son site
  • si vous êtes vers Montpelier, la photographe Anne Delamarre m’a fait mes derniers polas

Attention aux arnaques

Certains hackers ou troll s’amusent à créer des faux comptes sur Facebook et de fausses adresses email. Si vous avez des demandes de polas de photographes ou de vos bookeurs provenant d’adresses inhabituelles, appelez l’agence pour valider la demande de vive voix.

Les agences demandent rarement des polas nus. Si c’est le cas, il y a un brief spécifique de la marque. De même, les polas lingerie se font dans des ensembles neutres. Si on vous demande de la lingerie sexy ou des photos devant votre miroir, il y a surement une fausse identité derrière votre interlocuteur.

Enfin si une agence, un scout*, un client en France ou à l’étranger vous contacte et que vous n’êtes pas convaincu par son discours, n’hésitez pas demander des conseils sur les plateformes dédiées ou les groupes Facebook fermés tel que models world.

Lors d’un casting virtuel, vous n’avez pas à vous mettre en lingerie et encore moins nu. Proposez d’envoyer des polas après l’entretien si votre interlocuteur insiste. Mais sachez que les professionnels du métier se contentent de vos photos et de polas bikini pour valider ou non votre silhouette. Evitez donc de tomber dans le piège autant que possible.

Auteur : Aly

Mannequin, community manager, apprentie blogueuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s