Model Story #11 – Quelles réalités se cachent derrière la charte de protection des mannequins, publiée la semaine dernière par Kering et LVMH ?

Hello,

Une nouvelle sans précédant vient de paraître en marge du lancement de la Fashion Week de New York, le 6 Septembre 2017 dernier. Pourquoi préciser cette date ? Elle marque le début des défilés prêt-à-porter femme printemps-été 2018 dans le monde. Un timing plutôt audacieux choisi par les leaders du marché de la mode, les groupes LVMH et Kering, pour dévoiler ce qui semble être une réforme pour la protection des conditions de travail et du bien être des mannequins.

Si vous me suivez depuis le début, vous avez dû comprendre que ce sujet me tient à cœur. J’ai créé ce blog pour dénoncer certaines pratiques et pour transmettre mon expérience aux novices. Mais pas seulement, je tente d’apporter un point de vu interne sur l’actualité liée au mannequinât (Model Story #9, #7, #6, #1). Je m’apprête donc à décortiquer cette charte de bienséance avec du second degré et à mon niveau de mannequin lingerie.

◊◊◊
Introduction : l’égalité des sexes

Oui vous avez bien lu, dans l’introduction de cette charte, nos groupes de mode parlent d’égalité des sexes, une notion qui me semble importante. Dans l’inconscient collectif, lorsque la mode ou le mannequinât sont évoqués par les médias, l’image de la femme apparaît souvent. Mais les hommes peuvent aussi être victimes de sexisme, d’anorexie ou d’abus en exerçant ce métier.

Dans une société où l’image masculine repose majoritairement sur une figure forte et quelque peu machiste, il est appréciable de voir que l’homme est avant tout un être humain. Il est donc naturel qu’il soit lui aussi traité comme tel et protégé de certaines pratiques féministes extrêmes et des troubles du comportement alimentaire. Mais revenons en à notre charte.

◊◊◊
Paragraphe 1 : les conditions de travail

– Un contrat signé entre une agence, un mannequin et une marque doit respecter la loi – Donc lorsque Louis Vuitton confirmera une fille pour un défilé et l’emmènera à Kyoto, il ne l’annulera pas au dernier moment par ce qu’elle n’a pas voulu respecter le protocole:  » ne boire que de l’eau pendant les 24h précédent le show » pour rentrer dans une taille 34 (source l’Express Style).

Vous devez vous dire qu’une annulation n’est pas très grave. Mais lorsque le job est booké le mannequin est « réservé » pendant toute cette durée. Ajoutez un déplacement à l’autre bout du monde, une telle annulation peut faire perdre du temps et surtout de l’argent au model (et à son agence). Inutile de parler aussi d’heures dues dans ce milieu pour les déplacements, les dépassements d’honoraires et certaines annulations…

– Les mannequins doivent être traités avec respect et professionnalisme, c’est à dire ne pas être exposé(e)s à une activité dangereuse, gênante ou dégradante. – Donc les mannequins ne tomberont plus sur les podiums à cause des chaussures trop petites ou d’une hauteur de talon improbable. Et les habilleuses ne diront plus en coulisse « Cette paire ne lui va pas ? Oh on s’en fou c’est son métier, elle se débrouillera pour marcher ».

◊◊◊
Paragraphe 2 : Nudité et apparence

– Une situation de nudité ou de semi-nudité doit être explicitement accepté par le mannequin – Donc fini le lookbook lingerie avec le string surprise pour les hommes et le top less de dernière minute pour les femmes. Le tout agrémenté de la fameuse phrase « Ah bon ? On ne vous l’avait pas dit lors du casting ? Mince, mais du coup vous êtes d’accord hein ? ». Merci de faire passer le message à la presse pour les éditos ainsi qu’aux marques qui ne font pas parti des grands groupes.

– Lorsqu’un mannequin se change, il ne se retrouvera plus jamais seul avec le photographe ou une personne de la production – Hamilton doit se retourner dans sa tombe… Si cette charte pouvait s’étendre aux tests agence pour qu’il y ait moins de Salim Berrada pour profiter des failles du système, ça pourrait être une belle évolution.

– Un espace sera réservé aux mannequins lorsqu’ils se changent et des peignoirs pourront être fournis par les marques. Les personnes qui ne font pas parti du staff ou de la production seront invitées à sortir de cet espace – Triste nouvelle pour certains photographes et leurs amis voyeurs. Fini l’image du bout de téton ou de la couille gauche volée et collectionnée dans la collection mémoire ou le fichier nude du disque dur externe.

Une question me vient à l’esprit : est ce que les espaces réservés seront mixtes ? Et oui, parfois certains regards de collègues du sexe opposé peuvent être insistants lorsqu’on se change. Je ne parle pas que de vous messieurs, la réciproque peut être vraie. Rappelez vous du début de l’article – PARITÉ –

– Dans les situations de tenue légère, la température doit être adaptée afin de préserver le confort et la santé des mannequins – Est-ce que cette mesure sera valable à l’inverse pour les collections Automne-Hiver avec les gros manteaux, les mailles et les fourrures ? Et est ce que Kanye West mettra la clim lors de son prochain défilé ? Ah non, il est hors groupe… (Exemple typique du mec incapable de respecter ses mannequins avec sa folie créative).

◊◊◊
Paragraphe 3 : Santé et bien être

– Les marques s’engagent à ne travailler qu’avec les mannequins présentant un certificat médical obtenu moins de 6 mois avant la prestation. Le document doit attester de la bonne santé et de l’aptitude à travailler – Depuis le 5 mai dernier, en France un mannequin ne peut pas travailler sans certificat médical daté de moins de 2 ans, présentant les mêmes certifications avec en bonus l’IMC. Vous connaissez déjà mon avis sur ces bouts de papier.

– Les marques s’engagent à exclure de leurs castings les tailles 32 pour les femmes et 42 pour les hommes – Ça tombe bien, les agences ne mentent jamais sur les mensurations de leurs mannequins. En plus une taille 34 femme signifie un tour de hanche de 86cm, super easy pour les mannequins d’1m80 qui ont un peu de hanches. Depuis 2006 l’Espagne a interdit les mannequins size 0 sur les podiums des Fashion Week. Pour y avoir travaillé en 2012, la réalité est tout autre vu que je devais descendre à un 36/34 pour mon 1m81.

– Les marques conviennent de mettre à disposition un psychologue / thérapeute dédié pour les périodes où les mannequins travaillent pour elles – Il va certainement falloir signer quelques CDI dans ces cas là. Si je ne me trompe pour régler un problème de fond comme un trouble du comportement alimentaire, une séance unique n’est pas vraiment suffisante. Mais ça peut être un premier pas engageant si le mannequin a ensuite les moyens et la force d’entamer une thérapie.

◊◊◊
Paragraphe 4 : Nourriture et boissons

– Les mannequins doivent avoir accès à une nourriture et à des boissons adaptées à leurs besoins alimentaires – Bonne nouvelle pour les veggies, les vegans et les allergies alimentaires. C’est peut être le signe de plateaux repas spéciaux, même si les marques, d’elles même, s’adaptent déjà de plus en plus à ces régimes. Par contre on continue les pizza et les sodas en backstage pour les filles qui boivent de l’eau 24h avant les shows, non?

– Les marques fournissent aux mannequins des informations utiles au suivi d’un régime alimentaire sain au cours de leur journée de travail – La formation « mangez bougez » aura lieu à quel moment du job ? Peut-elle être transformée en heures sup non payées ? Bien que je sois d’accord sur le fait qu’une éducation diététique pourrait être utile aux mannequins, je trouve cette mesure un peu utopique.

– Les boissons alcoolisées sont interdites sur le lieu de travail, sauf autorisation exceptionnelle de la marque (excepté pour les mineurs). Les alcools forts sont interdits – Une bonne nouvelle pour la coupe champagne qui donne du courage pour défiler, moins pour la flasque de vodka. Une carte d’identité sera désormais demandée au bar des salons professionnels.

◊◊◊
Paragraphe 5 : Transport et logement

– Les marques exigent que leurs mannequins soient logés avec respect – Ça me semble compliqué en Asie avec les lits superposés et les mannequins entassés au centimètre carrés (comme certains locaux).

Est-ce que les marques s’engagent à payer les mannequins à hauteur de leurs frais de logement ? Si vous ne le saviez pas, les mannequins logés par agence remboursent chaque mois leurs frais de logement, auxquels peuvent s’ajouter le forfait du portable et pocket money pour manger et les commodités. Ils ne sont payés pour leurs jobs que si les frais engagés sont couverts.

– Après 20h00, les marques fournissent aux mannequins des solutions de transport pour qu’ils rejoignent leur lieu de résidence – C’est certain qu’un ticket de métro pour rentrer à Gare du Nord (par ce que les loyers sont les plus abordables pour loger les mannequins) c’est top ! Un Uber c’est quand même mieux non ? La mention rentrer « en sécurité » aurait pu être ajoutée… Et le call time à 5h du matin par contre, pas de moyens de transports, venez à pied.

◊◊◊
Paragraphe 6 : Mannequins mineurs (entre 16 et 18 ans)

– Les mannequins de moins de 16 ans ne peuvent pas représenter des adultes – Heureusement que la vague porno chic s’est un peu calmée. Mais c’est vrai qu’être maman à 16 ans peut paraître un peu jeune. Est-ce qu’elles continueront à faire des pubs cosmétique anti rides destinées aux trentenaires ? (Séphora = LVMH = question pertinente)

– Les mannequins entre 16 et 18 ans ne sont pas autorisés à travailler avant 6h et après 22h comme le prévoit la loi française – De belles leçons, surtout quand certaines sociétés de luxe exploitent la main d’oeuvre des pays pauvres et leurs enfants.

– La nudité ou semi-nudité pour les moins de 18 ans n’est autorisée qu’avec l’accord du mannequin et de son représentant légal – Parfait pour les familles véreuses qui profitent du mannequinât pour se sortir de la pauvreté et exploiter leurs enfants. Je suis sûre que le père de Macauley Culkin avait autorisé la scène de semi-nudité de la douche dans Maman j’ai raté l’avion 2.

– La présence d’un chaperon ou tuteur légal est obligatoire. Les moins de 18 ans doivent être logés dans le même logement que leurs chaperons. – Étant donné qu’entre les petits français et étrangers il doit y avoir environ 10 mineurs par agence, il va falloir louer des hôtels, ou des lits superposés. Mais dans ce cas on revient au souci du logement décent pour le mannequin. C’est un peu le serpent qui se mord la queue.

– Les marques doivent demander aux agences de s’assurer que les mannequins remplissent leurs obligations scolaires – Jusqu’à quel niveau d’études ? Est ce qu’un job pourra devenir un motif d’absence aux partiels, validé par l’université lorsque le mannequin a de bons résultats ? Je reste d’accord sur l’importance de l’éducation, d’autant qu’un bac +5 peut être utile en cas de reconversion chez Kering ou LVMH.

◊◊◊
Paragraphe 7 : Temps de Travail

J’ai déjà évoqué quelques aspects du temps de travail en début d’article. Je ne m’intéresserai qu’aux informations complémentaires.

– Les agences et les marques doivent se coordonner pour la conformité du temps de repos des mannequins avec les dispositions légales – Des salles de repos seront désormais disponibles dans les showroom pendant la Fashion Week, avec bien sûr un calendrier des défilés aménagé avec des heures de siestes. Et les dimanches travaillés seront payés double. D’autant qu’organiser le calendrier des défilés ne représente pas un casse tête pour la Chambre Syndicale de la Couture. Idem pour les carnets de rendez-vous des acheteurs en showroom.

– Des négociations spécifiques sont engagées avec les agences si la convocation pour un défilé intervient plus de 4h avant celui-ci – Si les groupes de beauté comme l’Oréal pouvaient adopter la charte pour les show coiffures ça nous éviterait de venir à 7h lorsque le défilé est à 19h. Merci ! Accrochez vous pour le mondial de la coiffure et de la beauté ( la Fashion Week capillaire du weekend prochain).

– Les marques exigent des agences de casting que le contrat soit payé dans les délais prévus par la loi – Il aurait été bien appréciable de repréciser ces délais, les oublis sont trop souvent fréquents même si la plupart des agences paient en temps et en heure. Par exemple lorsqu’une image sort, le règlement des droits d’image pourrait être plus réactif.

◊◊◊
Paragraphe 8 : Réclamation et Audit

– Les mannequins doivent avoir le droit de signaler un différend dans la période qui s’étend du casting au job. (Par exemple via la mise en place d’une hotline ou en saisissant un référent désigné par la marque) – Attention, ne pas se tromper de référent et en choisir un avec du cran. La hotline sera mise en place en 2078, merci de parler après le bip avant cette date.

– La présence d’au moins un représentant de la marque pendant les casting internes est obligatoire – Pour limiter les bavures et faire respecter la mise en application de la charte sans doute… Ces représentants seront présents sur une base de bénévolat.

– Le Groupe ou la marque peut effectuer des contrôles inopinés pour veiller au respect de la charte – Comme si les groupes respectaient tous leurs employés, peut être une manoeuvre pour licencier plus facilement quelqu’un pour cause d’étiquhe. Qui veut être chargé du casting ?

– Chaque année, tous les 6 mois pour 2018, une réunion est organisée entre les mannequins, les agences et les représentants des marques pour le suivi et la vérification de la Charte – Pourrais-je postuler ? Peut être que j’arriverai à vous aider déjà avec cette relecture détaillée.

◊◊◊
Conclusion

Une conclusion est absente de la charte mais je vais vous donner la mienne. Lorsque je l’ai lue la première fois, j’ai voulu y croire, pour toutes les raisons que j’ai pu vous énoncer. Mais quant à son application formelle, j’émets quelques doutes. J’espère aussi que les mannequins qui bénéficieront de cette aide en travaillant pour ces groupes n’en abuseront pas avec des caprices de diva.

Je tiens à souligner l’effort de ces leaders du marché pour soutenir la cause du mannequin – bien qu’ils emploient beaucoup de tops models pour qui certaines de ces closes sont inutiles – Il s’agit aussi d’un joli coup de communication.

Merci malgré tout aux grands noms de la mode de s’impliquer d’avantage pour notre protection et de soutenir la législation française (soutien perlinpinpin). Si d’autres grands leaders comme Chanel, l’Oréal, Condé Nast… et d’autres acteurs moins importants pouvaient suivre le mouvement, ce qui pourrait aider les mannequins commerciaux.

Enfin si certains points semblent utopiques, avoir créé cette charte reconnaît que ce métier n’est pas toujours facile et souligne des abus. Alors même si ce n’est qu’un bout de papier, même si une évolution des mentalités prend du temps, même si tout n’est pas appliqué à la lettre, cette charte offre une belle chance au métier d’évoluer.

◊◊◊

Interview France 3, 12/13H sur le sujet: cliquez ici 

◊◊◊

 

On se retrouve très bientôt avec un nouveau Tips beauté ! J’ai un peu moins de temps pour écrire car je suis désormais mannequin et community manager. Mais je vous promets de ne pas laisser tomber ce blog avec un minimum de deux articles par mois !

 

Publié par

Mannequin, community manager, apprentie blogueuse

2 commentaires sur « Model Story #11 – Quelles réalités se cachent derrière la charte de protection des mannequins, publiée la semaine dernière par Kering et LVMH ? »

  1. Cet article m’intéressait vraiment beaucoup. Souhaitant travailler dans l’industrie du prêt à porter de luxe depuis l’obtention de mon master en marketing, je me posais des questions sur cette dernière nouvelle. Questions auxquelles tu as répondu !

    J'aime

    1. Merci Nicolas. J’attend la FW de Paris pour avoir confirmation mais je doute qu’il y ait une réelle évolution. L’Espagne en 2006 interdisait les mannequins trop maigre sur les podium à Madrid. Pour avoir bossé à Barcelone en 2013, on ne m’a jamais demandé de perdre autant que là-bas….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s